• Porco Rosso est un film d'animation japonais sorti en 1992.
     
    Réalisateur : Hayao Mayazaki
     
     
    Synopsis : Dans l'entre-deux-guerres quelque part en Italie, le pilote Marco, aventurier solitaire, vit dans le repaire qu'il a etabli sur une ile déserte de l'Adriatique. A bord de son splendide hydravion rouge, il vient en aide aux personnes en difficulté.
    Commentaires : C'est un des films d'Hayao qui me donnait le moins envie, et comme j'avais raison, il ne m'a pas du tout plu. Je n'avais qu'une hâte, c'était que cela finisse. Je voyais vraiment pas le but de ce film. Je me suis vraiment ennuyé.

     

    2/5

    votre commentaire
  • Ponyo sur la Falaise

    Ponyo sur la falaise est un film d'animation sorti en 2008.
     
    Réalisateur : Hayao Miyazaki
     
    Durée : 100 min [LIEN STREAMING EN VF]
     
    Synopsis : Le petit Sosuke, cinq ans, habite un village construit au sommet d'une falaise qui surplombe la Mer Intérieure. Un beau matin, alors qu'il joue sur la plage en contrebas, il découvre une petite fille poisson rouge nommée Ponyo, piégée dans un pot de confiture. Sosuke la sauve, et décide de la garder avec lui dans un seau.
    Ponyo est aussi fascinée par Sosuke que ce dernier l'est par elle. Le petit garçon lui promet de la protéger et de s'occuper d'elle, mais le père de Ponyo, Fujimoto - un sorcier autrefois humain qui vit tout au fond de la mer - la force à revenir avec lui dans les profondeurs. Bien décidée à devenir humaine, Ponyo s'échappe pour retrouver Sosuke.
    Mais avant de prendre la fuite, elle répand l'élixir magique de Fujimoto, l'Eau de la Vie, dans l'océan. Le niveau de la mer s'élève, et les soeurs de Ponyo sont transformées en vagues gigantesques qui montent jusqu'à la maison de Sosuke sur la falaise, et engloutissent le village...
    Une petite fille et un petit garçon. L'amour et la responsabilité. La mer et l'essence de la vie. Véritable antidote à l'anxiété et aux doutes de notre époque, Ponyo sur la falaise est la fabuleuse histoire d'une mère et de son enfant.
    Commentaires : Un film de Hayao très mignon et adorable malgré un côté un peu enfantin. On passe tout de même un agréable moment !

     

    3,5/5

    votre commentaire
  • Patéma et le monde inversé

    Patéma et le monde inversé est un film d'animation japonaise sorti en 2013.
     
    Réalisateur : Yasuhiro Yoshiura
     
     
    Synopsis : Suite à une immense catastrophe naturelle, la Terre telle que l'on la connaît est scindée en deux mondes qui semblent défier les lois de la gravité. Patema est une jeune fille de 13 ans qui vit dans l'un de ces mondes. Rêveuse, envieuse d'exploration, elle fait un jour la rencontre de Eiji, un garçon de son âge qui vit dans le monde parallèle...

     
    Commentaires : Une histoire sympa où on prend facilement. J'avoue qu'il ne reste pas beaucoup à l'esprit mais j'en garde quand même un bon souvenir et il m'avait fait pensé au film Upside Down.
     
     
    3,5/5

    votre commentaire
  • Nausicaä de la vallée du vent

    Nausicaä de la vallée du vent est un film d'animation sorti en 1984.
     
    Réalisateur : Hayao Miyazaki
     
     
    Synopsis : Mille ans se sont écoulés depuis la chute de la civilisation industrielle lors des « sept jours de feu », guerre planétaire d'une incommensurable violence. L'humanité survit tant bien que mal au sein de quelques enclaves menacées par la fukai (腐海?), gigantesque forêt qui ne cesse de gagner du terrain et dont les spores sont mortels pour la majorité des êtres vivants. Cette jungle épaisse est protégée par des insectes géants qui se sont adaptés à cet environnement. Les « ômus » (王蟲, Ōmu?, litt. « insecte-roi ») en sont les principaux représentants, par leur taille et leur sensibilité.
    La Vallée du Vent est un petit royaume agricole, protégé des spores et de la fukai par des vents marins. Sa tranquillité se trouve perturbée par le naufrage d'un immense vaisseau de l'empire tolmèque pris pour cible par des insectes depuis une halte malheureuse dans la forêt toxique. Afin de récupérer la cargaison de ce vaisseau, les troupes tolmèques envahissent la vallée ; elles assassinent le vieux roi Jill et font prisonnière sa fille Nausicaä.
    Il s'avère que cette cargaison, si précieuse aux yeux des tolmèques, est un guerrier géant descendant des colosses ayant anéanti le monde lors des "sept jours de feu". Les Tolmèques veulent l'utiliser pour brûler la forêt toxique et cela au détriment des peuples voisins à qui ils font la guerre. Cet incendie risquerait de provoquer le courroux de milliers d'ômus et leur raz-de-marée serait dévastateur comme cela l'avait été dans le passé lorsqu'ils avaient provoqué l'anéantissement de nations entières.
    Nausicaä, parvenant à s'échapper, découvre que la fukai n'empoisonne pas l'environnement, mais qu'elle le purifie en drainant l'air pollué. Guidée par son amour de tous les êtres vivants et accompagnée de son familier Teto, elle va tenter par tous les moyens de faire taire la guerre, sauver l'humanité et rétablir un équilibre entre l'homme et la nature.
    Commentaires : Je l'ai trouvé sympa ! Un peu vieux au niveau des décors et du dessin mais une histoire sympa avec une fille qui a du caractère ! En général ça me plait !
     
     
    3,5/5

    votre commentaire
  • Mon voisin Totoro est un film d'animation japonais sorti en 1988.
     
    Réalisateur : Hayao Miyazaki
     
     
    Synopsis : Deux petites filles viennent s'installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l'hôpital ou séjourne leur mère. Elles vont découvrir l'existence de créatures merveilleuses, mais très discrètes, les totoros.
    Le totoro est une créature rare et fascinante, un esprit de la forêt. Il se nourrit de glands et de noix. Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques. Il peut voler et est invisible aux yeux des humains. Il existe trois totoros : O totoro (gros), chu totoro (moyen) et chili totoro (petit).
    Commentaires : Ce film ne m'a pas particulièrement marqué. Le totoro est un la marque de fabrique des studios Ghibli et pourtant, pour ma part, même si c'est une créature mignonne, en soi, c'est pas un film que je retiens.
     
     
    3/5

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique